top of page

Le cochon ibérique

Dernière mise à jour : 30 juin 2023

Le cochon ibérique est petite tête, de taille moyenne sur le devant et étroite, presque pointue, sur le

visage, avec un long museau et un disque terminal très incliné.

À la croisée avec la race Duroc, la tête en proportion du volume du corps est plus large et plus courte

et l’oreille courte.

Le cou chez les animaux adultes est court, aplati par la suite, avec des bajoues à haut volume et

même des mamelles. Le tronc est moyen long et profond, ne semble pas cylindrique, est profond et

étroit, avec l’arc doux de la côte, qui est parfois né trop angulaire, provoquant un dos étroit. Cela a

été grandement corrigé, de sorte qu’il semble assez horizontal, par rapport à l’ancien ibérique.

Le dos et le bras sont peu manifestes, avec peu de muscle et ne se distinguent pas dans leur

configuration par rapport à la côte. Le dos est court et incliné. Les roseaux sont très minces.

L’abondante panique adipeux masque cette région, qui semble continue par rapport au tronc.

Des membres postérieurs non développés et de petite largeur, plus évidents lorsque les croupes sont

très démolies. La prédominance du tiers précédent est observée chez les animaux à la fin de l’appât,

la largeur entre le dos est plus grande qu’entre les jambons. Les membres dans leur partie distale

sont généralement bien formés et aplombés. Ils ne sont pas longs, se présentant à un animal près de

la terre. Le diamètre de la canne est à peine plus manifeste chez l’animal adulte.



19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page